Les « Do’s & Don’ts » pour apprendre à t’entourer dans ton business

Tu veux passer au prochain niveau dans ta communication et dans ton entreprise, mais tu ne sais pas par où commencer. Tu as trop d’idées à la fois, seulement 24h par jour et tes dix doigts.

Mais attends… est-ce que ça ne viendrait pas du fait que tu écoutes tout le monde autour de toi ? l’entrepreneuriat fait couler beaucoup d’encre ces temps-ci, et tout le monde a un avis sur ce que tu devrais faire, à quel stade de développement tu devrais être arrivée…

Il y a de quoi te sentir paralysée, ne pas réussir à passer à l’action, et rester dans le doute, alors que tout ce que tu veux, c’est avancer.

Comment faire pour y voir plus clair ? Voici mon point de vue sur la question : tu es libre de garder ce qui te parle et de laisser le reste. Pour passer au prochain niveau dans ta stratégie, fais le ménage autour de toi, entoure-toi de personnes qualifiées qui sont capables de te comprendre, et surtout… écoute-toi !

Arrête d’écouter tout le monde : c’est une des pires distractions pour les entrepreneures

Ton entourage : bien intentionné, mais trop ignorant et subjectif

Ton entourage est certainement très bien intentionné. Ça peut être un piège : une bonne intention n’implique pas forcément une action ou des paroles respectueuses et alignées avec tes besoins. 🤔

Chez les membres de ton entourage, il y a un cocktail détonnant pour te faire douter de ton entreprise et de ton succès : une ignorance du monde de l’entrepreneuriat en ligne, et une trop forte proximité émotionnelle vis-à-vis de toi, teintée d’un besoin de protection et d’anxiété concernant les risques que tu prends.

Sans même avoir eu le temps d’avoir dit « ouf », tu peux te retrouver embarquée dans une conversation (non désirée) où tes proches te posent plein de questions :
🔸 « T’es sûre que c’est pas une mauvaise idée d’être entrepreneure en ce moment ? »
🔸 « Comment ça se fait que t’as pas plus de clients ? »
🔸 « On peut vraiment en vivre, de ça ? »
🔸 « Et si ça marche pas, tu vas faire quoi ? »

L’entrepreneuriat, c’est un sujet assez juteux pour les gens. De plus en plus d’entrepreneurs se lancent… d’un autre côté, il y a ceux qui rêvent en secret d’être à leur compte, mais qui n’oseront jamais se lancer par peur de quitter le salariat. Et il y en a d’autres qui ne sont absolument pas intéressés par avoir leur propre business, et pour qui ton projet est un sujet de curiosité, un sujet de conversation parmi d’autres…

Ils ne se rendent pas compte de l’effet anxiogène que peuvent avoir ces « simples conversations ».

Tes proches peuvent te donner l’impression de vouloir t’aider, de s’intéresser à toi, mais lorsqu’ils embarquent leurs propres peurs dans la conversation, il faut que tu trouves un moyen de te protéger.

Tu n’as pas à leur justifier tes choix, tes idées ou tes prix. Tu n’as pas à leur servir de sujet de conversation pendant un repas de famille.

Et tu n’as certainement pas à écouter les conseils ou les remarques de ta famille ou de tes amis sur ton entreprise. Ces personnes ne sont pas qualifiées pour t’apporter un conseil utile.

Si tu sens que la conversation ravive et amplifie tes propres doutes (car ça fait partie du lot pour tous les entrepreneurs), c’est important de poser un cadre pour te protéger.

De mon côté, j’ai décidé que je ne voulais pas aborder le sujet avec mon entourage. C’est un vrai soulagement, car de toute façon je n’ai jamais aimé parler de mon travail – même quand j’étais salariée – dans un contexte de vie perso. J’ai toujours fait un métier que personne ne comprend, et du coup ça n’aide pas à avoir envie d’en parler^^

Le web : le meilleur moyen de t’éparpiller et de ne pas avancer

Sur le web, tu peux trouver de bons conseils. C’est tellement pratique de pouvoir faire tes recherches sur Google ou Pinterest. Mais là aussi, attention à ce que tu trouves.

C’est le web, autant dire : la jungle 🐍🐍 (ou la Foire Fouille^^). Tu trouves de tout et son contraire.

Tout le monde donne son avis. Et tout le monde a un avis différent. A force de lire des articles de blog, des posts sur LinkedIn ou Insta, d’assister à des webinaires différents tous les mois, de télécharger des guides sur tous les sujets qui t’intéressent, ton cerveau risque de ressembler à un vieux t-shirt en fin de cycle d’essorage. 🤯

Tu as été conseillée dans tous les sens, avec parfois des conseils contradictoires d’un entrepreneur à l’autre. Ça devient flou, et tu te demandes qui croire, en fin de compte…

A force d’entendre trop de monde te dire ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire, tu ne sais plus où tu en es. Ça amplifie tes propres doutes. Tu ne savais pas quoi faire au début, et tu n’es pas plus avancée maintenant, sauf que ta tête est remplie comme une pastèque.

Que faire ? Un grand tri. Avec qui résonnes-tu le plus ? Qui est-ce que tu suis simplement car il ou elle a l’air d’avoir du succès, sans pour autant te sentir en phase avec cette personne ?

Arrête de suivre les personnes qui ne t’inspirent pas. Continue de suivre les personnes qui « te parlent ». Supprime toutes ces voix superflues dans ta tête.

Tu sais, c’est un peu comme pour le client idéal : beaucoup d’entrepreneures ont peur de réduire leur focus à un profil de client idéal bien précis, car elles croient qu’elles vont se fermer des portes. En réalité, c’est plus efficace car tu peux enfin avoir une communication qui a un impact. Donc tu t’ouvres des portes.

Tu n’es pas obligée de travailler pour tout le monde, d’aider tout le monde, car chacun a ses atomes crochus avec un profil spécifique. Tu n’es pas la bonne personne pour tout le monde.

👉 Pour ta veille, c’est la même chose : tu n’as pas à écouter tout le monde, car tu as des atomes crochus avec un certain profil de coachs et pas avec d’autres. Tous les conseils ne seront pas adaptés à ta situation. Et c’est ok !

Apprends à t’entourer de personnes vraiment susceptibles de te faire progresser

Fais-toi une petite sélection de personnes compétentes pour te coacher et te soutenir

C’est important de savoir t’entourer des bonnes personnes pour diriger ton entreprise dans la direction que tu veux vraiment.

Tu peux faire de la veille sur internet pour te tenir informée, mais chercher des infos gratuites, ça a ses limites. On passe toutes par là. Lire un tas d’articles de blog, s’inscrire à tous les webinaires qui passent, en espérant trouver le secret qui va tout changer, binge-watcher toutes les vidéos d’une entrepreneure super inspirante sur YouTube…

J’ai énormément fait ça la première fois que j’ai voulu me lancer dans l’entrepreneuriat. J’y passais des heures. Mais ça ne m’apportait pas les progrès dont j’avais besoin.

A un moment, il te faut passer à la vitesse supérieure, et franchir le pas qui te fait si peur : t’investir dans un accompagnement payant.

C’est comme ça que tu peux progresser le mieux. Que ce soit du collectif ou de l’individuel (comme mon programme Digital Dharma), l’important c’est que tu puisses te faire guider et accompagner par quelqu’un qui a les compétences dont tu as besoin, et qui te comprenne.

Te faire aider par un(e) coach ou consultant(e), ça te permet de te focaliser sur des étapes précises, au lieu de t’éparpiller tout au long du mois. Tu peux poser toutes les questions que tu veux si tu te sens bloquée, alors que c’est pas possible en suivant des conseils gratuits. Et vu que tu t’es investie financièrement, tu t’impliques sérieusement.

C’est la vérité humaine : tous les contenus gratuits que tu trouves, la plupart du temps, tu les lis, et ensuite tu te dis « ouais… ça a l’air bien… » et tu passes à autre chose. Ça peut valoir de l’or, tu ne t’en rends pas compte, car tu n’as pas mis en pratique ce que tu as appris. Par contre, si tu payes quelque chose, tu vas être beaucoup plus motivée pour appliquer les conseils que tu reçois.

Aimerais-tu atteindre tes objectifs dans ta communication cette année ? Es-tu prête à t’investir financièrement pour ça ?

Tu as tous mes encouragements. Et si tu oses demander de l’aide, tu verras que ça vaut franchement le coup, surtout si tu as choisi une personne avec qui tu te sens à l’aise.

Des amies entrepreneures, ça complète bien le tableau

L’entrepreneuriat, c’est une belle occasion de rencontrer de nouvelles personnes qui évoluent dans un milieu similaire ou complémentaire au tien. Pour te sentir moins seule, ça peut vraiment aider de te rapprocher de certaines entrepreneures avec qui tu peux avoir des points communs, des valeurs communes, etc.

S’entraider, se soutenir, s’encourager, c’est hyper important. ☀☀ Et contrairement à un programme que tu pourrais suivre avec une coach ou une consultante, l’amitié entre entrepreneures n’a pas de date de fin officielle dans ton calendrier^^

Toi-même ! 👀 Qui a dit que tu ne devais t’en remettre qu’aux autres ?

Quand je te dis d’apprendre à t’entourer de personnes compétentes et qui te comprennent pour pouvoir progresser… est-ce que tu t’attendais à faire partie de la liste ? 🤩🤩

Eh oui, last but not least, toi aussi tu comptes, tu es même une des personnes les mieux placées pour t’aider à avancer ! Je dis « une des personnes » et pas « la personne », car il faut apprendre à avoir du discernement sur les pensées qui nous traversent, parfois c’est notre intuition, parfois c’est une résistance… et là on est bien contentes d’avoir un(e) professionnel(le) qui peut nous guider pour y voir plus clair !

Sois présente pour toi-même. Tout part de toi. Tout doit revenir à toi. Les valeurs de ton entreprise, ton business model, ton style de communication, les personnes avec qui tu as du plaisir à travailler, en tant que prestataire ou cliente… c’est toi le point commun à tout ça.

Apprends à regarder en toi. Ecoute-toi. Si tu as suivi les conseils précédents, tu auras la place pour laisser ta voix intérieure s’exprimer et résonner en toi. Si tu arrêtes d’écouter tout le monde, de chercher la validation et les réponses à toutes tes questions systématiquement à l’extérieur, tu auras assez de silence pour écouter ta propre sagesse intérieure.

Le challenge, c’est d’apprendre à reconnaître tes peurs et tes résistances. Toutes tes idées ne seront pas de bonnes idées. Mais avec l’entraînement, tu sauras reconnaître les idées et les pensées qui te tirent vers le haut. Tu pourras les mettre en application, qu’elles soient agréables à écouter, ou qu’elles te fassent peur.

En résumé, pour emmener ton entreprise là où tu veux, tu dois éviter d’écouter tout le monde, que ce soit IRL ou sur le web. Au contraire, tu as besoin d’apprendre à t’écouter toi-même et à t’entourer d’une petite sélection de personnes compétentes et de confiance. En d’autres termes, ça revient à avoir du discernement vis-à-vis des autres, et vis-à-vis de toi-même. Même si c’est difficile au début, ça s’apprend et ça devient plus fluide avec le temps.

Trouve des idées pertinentes pour tes contenus toute l’année avec ce workbook offert

 (extrait de mon programme Digital Dharma)

Je suis Mélina,

Je suis Mélina,

Fondatrice de Guiding PathWord, consultante et coach pour les entrepreneures à impact positif déterminées à aller au prochain niveau dans leur communication sur le web, tout en étant authentiques et audacieuses.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *