Les 2 pièges qui te paralysent sur tes gros projets, et comment les esquiver

Tu as décidé de créer ou refaire ton site internet, créer ce nouveau programme, ou écrire ce livre auquel tu pensais depuis un moment déjà. Peut-être que tu étais emballée au début, puis tu t’es mise à faire du sur-place quelques semaines plus tard… Ou peut-être que tu n’as jamais commencé, tellement l’ampleur de la tâche t’intimide.

Tu as du mal à avancer sur ce gros projet. Pourtant, tu sais que tu as les compétences pour. Et tu sais où chercher celles qui te manquent. Tu sais que tu en es capable. Tu te dis « Il faut juste s’y mettre, c’est juste une question de temps ». Mais ça n’avance pas.

Que faire pour que ça change ?

Je vais t’aider à y voir plus clair pour mieux comprendre d’où vient le problème, et comment faire pour aller au bout de ce projet de grande ampleur.

Alerte : bloquée sur un projet imposant ! D’où vient le problème ?

Tu n’arrives pas à avancer sur ce projet de grande ampleur. Pourtant, tu es connectée à ton Pourquoi, tu veux vraiment apporter une contribution et aider tes clients à résoudre leurs problèmes. Tu sais que tu as les compétences pour les aider. Tu sais qu’il y a une vraie demande, et que ton projet te permet d’apporter une réponse palpable et durable à ta communauté.

Donc ce n’est ni un problème de motivation, d’alignement, de compétences ou de positionnement. Qu’est-ce qui coince alors ? 🤔

Les deux principaux problèmes que tu rencontres sont certainement le perfectionnisme et un manque de concret dans ton process :

🔸 Tu es freinée par le perfectionnisme. Tu passes plus de temps à planifier, faire des recherches et te documenter qu’à rédiger tes contenus et être vraiment dans l’action.

🔸 Tu te laisses intimider par l’ampleur de la tâche, et tu te rappelles sans cesse tout ce qu’il te reste à faire, au lieu de découper ton projet en plus petits morceaux et te concentrer sur un petit morceau à la fois. Du coup, ton process pour passer à l’action n’est pas assez concret.

Comment débloquer la situation et avancer sur ton gros projet, même si ça semble impressionnant par moments

Rien n’est gravé dans le marbre, tu peux toujours améliorer l’existant.

 

Lâche le perfectionnisme pour t’autoriser à finaliser une première version de ton projet dans un laps de temps raisonnable, et attelle-toi à l’améliorer dans un second temps. L’avantage de l’amélioration dans le temps, c’est que tu pourras procéder par touches, et que ça ne te demandera pas autant de temps et d’énergie que si tu devais partir de zéro.

🔥🔥 Finir et publier tes projets est plus important que d’avoir une idée parfaite et des contenus parfaits.

 

Concentre-toi sur le moment présent et rends ton projet plus abordable. Ne vois pas ton gros projet comme un tout. Décompose-le en plusieurs petites unités, encore et encore, jusqu’à ce que tu puisses avoir des petits morceaux à gérer qui rentrent dans ton agenda. Selon que tu disposes d’1/2 journée d’un coup, ou seulement d’1h pour faire avancer les choses, tu peux adapter ton découpage.

Ensuite, tu sais que tant que tu avances morceau par morceau, tu restes sur la bonne voie. Contente-toi d’avancer, sans t’inquiéter de si tu progresses suffisamment ou non.

[Exemples d’application] : avancer sur la création (ou refonte) de ton site internet, d’un nouveau programme, ou la rédaction d’un livre

Si tu veux créer ou refaire ton site internet 💻

🔸 Commence par écrire tes contenus, page après page, sur des documents word dédiés.

🔸 Ensuite, tu peux faire des recherches pour ton design : choisir tes couleurs (conserver tes couleurs existantes ou les mettre à jour si ça fait sens pour toi), chercher un constructeur de page, un thème qui va avec…

🔸 Puis tu peux assembler les morceaux en passant à l’action, avec la mise en place de ton WordPress si c’est une création de site, ou encore la mise à jour de ton design, de tes couleurs, et enfin la mise en ligne de tes contenus.

Vas-y une étape à la fois et n’hésite pas à déléguer certaines parties très techniques, car personne ne te demande de tout savoir faire par toi-même. Tu gagneras du temps sur tes stratégies de contenu qui t’aideront à acquérir des clients.

 

Lâche le perfectionnisme : ça sert à rien de faire des recherches pendant 107 ans. Aucune combinaison de couleur n’est parfaite, tout comme aucun design et aucun contenu.

Un site internet efficace, ça ne vient pas comme ça d’un coup parce que tu auras fait « les bons choix ». Ça s’améliore avec le temps, grâce aux données que tu auras récoltées avec Google Analytics (par exemple).

Evite de passer des mois et des mois (comme je l’ai fait avec mon tout premier site), à créer la première version de ton site internet.

🔑 En revanche, tous les trimestres, tous les 6 mois ou encore tous les ans, tu peux mettre à ton agenda des blocs de temps pour analyser ton site et voir comment tu pourrais l’optimiser.

Pour un site internet, l’amélioration continue est la clé. 🔑

👉 Si tu aimerais qu’un professionnel te donne un feedback concret et détaillé sur ton site web, sache que je réalise un audit de site au début de mon accompagnement individuel Digital Dharma. Je t’explique comment tu peux rendre ton site plus efficace et tes contenus plus « parlants ».

En plus, l’audit est accompagné d’une checklist personnalisée pour que tu puisses mettre tes optimisations en place sans te prendre la tête sur quoi faire et quand. J’ai déjà réfléchi au découpage des tâches pour toi 😅

Si tu veux écrire un livre 📗

🔸 Commence par faire un brainstorming de tes idées. Ton premier objectif, c’est pas de trouver le titre ou l’intro. C’est d’arriver à une idée de livre que tu peux résumer en une phrase (ça t’aidera à pas partir dans tous les sens pendant la rédaction), ainsi qu’à une structure / un plan cohérent.

🔸 Tu peux ensuite « remplir les trous » en écrivant tes différentes sous-parties, les unes après les autres.

🔸 Lorsque tu as complété ton premier jet, tu peux tout relire pour faire des corrections et affiner ton texte, corriger tes fautes, et trouver / améliorer les titres de tes chapitres.

🔸 Tu peux réserver une plage de temps spécifique rien que pour le titre du livre.

Bien sûr, ça dépend si tu veux auto-éditer ton livre ou trouver un éditeur, car peut-être que l’éditeur prend en charge certaines parties (comme la correction des coquilles, ou la suggestion de titres, etc.).

C’est aussi une très bonne idée de te faire accompagner par un(e) coach spécialisé dans l’écriture des livres : ça t’aide à garder le cap, et à trouver un éditeur plus facilement.

 

Lâche le perfectionnisme en te concentrant d’abord sur un premier jet que tu pourras présenter à un éditeur, tout comme à un comité de relecture composé de volontaires qui t’aideront à améliorer tes écrits. 🙂

C’est pas la peine de tout triturer dans ta tête, il vaut mieux prendre du recul et amener un regard neuf à ton projet : tu avanceras plus vite, mieux, et tu t’assureras que tu vas dans la bonne direction. Ça sera plus stratégique que de tout peaufiner jusqu’au choix de la police d’écriture et à la couleur de la quatrième de couverture, pour ensuite voir que tu étais hors sujet sur la moitié de tes chapitres sans t’en rendre compte. 🙉

Si tu veux créer un nouveau programme ✨

🔸 Commence par créer une version basique, même si ça fait DIY. Ça sert à rien d’investir dans une super plateforme de formation si tu ne sais pas d’avance si ton concept est vendeur et règle correctement les problèmes de tes clients.

🔸 Tu pourras améliorer ton programme et ajouter des modules grâce aux feedbacks de tes premiers clients. Tu pourras également ajouter des fonctionnalités, rendre tes documents et ressources plus glamour avec le temps.

 

Lâche le perfectionnisme en t’autorisant à commencer petit et modeste, pour miser sur l’amélioration continue. Privilégie l’utile et le fonctionnel au glamour et aux investissements financiers non nécessaires.

En résumé, quel que soit le projet de grande ampleur que tu veux mener à terme, tu vas devoir éviter deux pièges : le perfectionnisme, et le fait de paniquer devant tout ce qu’il te reste à faire.

Pour t’en sortir et avancer au mieux, tu as besoin d’une part, d’accepter de commencer de façon modeste, et de miser sur l’amélioration continue sur le long terme, grâce aux feedbacks que tu recevras. D’autre part, c’est super important de décomposer ton gros projet en petits morceaux que tu peux gérer au quotidien : il te faut de petits objectifs digestes.

N’hésite pas non plus à te faire accompagner par un professionnel ou à déléguer certaines parties de ton projet : ça te permet d’avancer plus vite et mieux, et de te concentrer sur ta zone de génie.^^

Trouve des idées pertinentes pour tes contenus toute l’année avec ce workbook offert

 (extrait de mon programme Digital Dharma)

Je suis Mélina,

Je suis Mélina,

Fondatrice de Guiding PathWord, consultante et coach pour les entrepreneures à impact positif déterminées à aller au prochain niveau dans leur communication sur le web, tout en étant authentiques et audacieuses.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *