L’erreur qui pourrit le plus la communication web des entrepreneures à impact positif

erreur-strategie-communication-web-impact-positif
Quand il s’agit de stratégie de contenus sur le web, tout le monde veut trouver la solution pour produire des contenus impactants pour construire une communauté engagée.

Toi aussi tu veux ça, n’est-ce pas ?

Ben quand j’explique à certaines entrepreneures à impact positif comment y parvenir, il m’arrive de voir une résistance chez elles. Cette résistance est la source d’une erreur récurrente qui bride totalement les résultats de leur communication.

Mais qu’est-ce que c’est ? Tu as deviné ?

C’est lorsqu’il s’agit de ne plus faire de contenu généraliste, et d’avoir en tête un profil de client idéal précis.

Où en es-tu avec ton client idéal ? Jamais entendu parler ? Ça te gonfle ? Tu as essayé de t’y mettre, mais tu tâtonnes encore ? Tu es curieuse d’en savoir plus ?

Je vais t’expliquer en quoi ne pas avoir de client idéal est la plus grosse erreur que tu puisses faire pour tes contenus web. Ce n’est pas une stratégie juste comme ça pour te compliquer les choses !

Je vais aussi analyser le mindset lié au fait de ne pas vouloir adresser tes contenus à un client idéal, et te proposer quelques pistes pour créer (ou affiner) le profil de client idéal qui te correspond.

Sans client idéal en tête, pas de contenu percutant

De nombreuses entrepreneures ne se sentent pas à l’aise avec l’idée d’avoir un client idéal dans leur stratégie éditoriale (ou bien elles n’en ont jamais entendu parler).

C’est difficile d’accepter cette idée pour les entrepreneures en général, mais ça l’est encore plus chez les entrepreneures engagées, parce qu’elles sont souvent marquées par le syndrome du sauveur. Elles veulent aider tout le monde.

Donc elles cherchent à s’adresser à tout le monde.

Est-ce que ça te parle, est-ce que tes contenus sont construits comme ça ?

Le problème, c’est qu’un bon contenu a besoin d’être spécifique. Ton contenu doit être suffisamment précis pour s’adresser à un profil de client idéal bien défini.

 

Exemple :
Tu es naturopathe et tu expliques en long, en large et en travers sur ton site comment la naturopathie fonctionne. Tu n’as pas de client idéal en particulier, tu peux aider les ados, les femmes enceintes, les personnes qui veulent perdre du poids, celles qui ont des allergies, celles qui veulent augmenter leurs performances sportives, etc.

Pourquoi te priver, si tu peux aider tant de monde ?

Du coup, tu fais la liste de tous les bienfaits potentiels de la naturopathie sur la santé, l’humeur, le sommeil…

Le problème, c’est que la plupart des naturopathes font exactement la même chose. Vos contenus se ressemblent tous. Et ils sont impersonnels.

👉 Au lieu de ça, tu pourrais t’adresser à une partie de la population avec laquelle tu as une affinité ou un talent particulier. Imaginons que les sportifs ça te parle vraiment pas. Par contre, accompagner des femmes enceintes qui veulent bien vivre leur grossesse et se préparer à allaiter dans les meilleures conditions, c’est une thématique qui te passionne.

Peut-être que tu as un vécu particulier sur ce sujet ? Peu importe.

En tout cas, c’est une idée de positionnement, avec laquelle tu vas pouvoir créer des contenus qui parlent à des personnes bien identifiées. Elles vont pouvoir se reconnaître dans tes textes, et se dire « Elle lit dans mes pensées ! Son approche est vraiment géniale, c’est ce qu’il me faut 😀».

Autre exemple (réel) lié à la naturopathie : Stéphane Tétart est spécialisé dans la détoxification des métaux lourds. Tu vas pas chez lui par hasard ! 🤷‍♀️

 

Tu saisis ? Tu as besoin de t’adresser à un être humain, ça doit se ressentir dans ton texte. On doit voir que tu parles à quelqu’un. Comment tu peux réussir ça si tu ne penses à personne en particulier ?

Tu ne peux pas.

Le résultat, c’est que ton contenu ne s’adresse pas à un être humain, même si ce n’est pas le résultat que tu visais à la base. Ton texte est tourné vers la technique que tu proposes : ses avantages, comment ça marche, etc. Ta rédaction devient plate et ennuyeuse, parce que tu fais un cours sur ta discipline à tes lecteurs.

Ton texte ne peut pas être percutant comme ça.

Le mindset derrière le fait de ne pas vouloir adresser tes contenus à un client idéal précis

Tu es trop passive. Tu t’imagines que c’est aux gens de te choisir

Et si toi aussi tu avais ta part à jouer, et que tu avais aussi à choisir les clients que tu veux attirer ?

Si tu laisses les gens te choisir sans faire un pas vers eux via ta stratégie de communication, ça ne sera pas un franc succès. Car les gens ont tendance à se tourner vers quelqu’un qui a su leur montrer qu’il avait une solution spécifique pour leur besoin. Les solutions généralistes, ça ne donne pas envie, les contenus généralistes non plus.

Les gens ne risquent pas de te choisir s’ils ne sentent pas que tu les as choisis toi-même dans ton message

En plus de donner à ta communication plus d’intérêt à tes yeux (parce que quand tu t’adresses à quelqu’un en particulier avec qui tu as des affinités, c’est beaucoup plus plaisant de créer des contenus !), avoir un client idéal te permet aussi d’autres choses :

Tu travailles avec des gens qui reconnaissent la valeur de ton travail et qui sont vraiment motivés à travailler avec toi. Ils ne viennent pas en touristes sans engagement réel dans leur transformation.

Tu travailles avec des clients que tu apprécies, et ça donne plus de dimension à ton travail. Ça te donne plus de plaisir ! 🤗

Tu as peur de te fermer des portes

Tu as peur de te limiter, mais c’est une illusion de croire que tu as accès à toutes les possibilités du monde en ciblant tout le monde. 😵 Comme je l’ai dit plus haut, des contenus vagues et généralistes ne restent pas en mémoire. Tu ne peux pas générer de connexion émotionnelle avec tes lecteurs. Ils ne sentent pas que ta solution est faite pour eux.

🔑 Donc tu ne retiens l’attention de personne. C’est en essayant de plaire à tout le monde que tu te fermes réellement des portes.

Et au pire, tu peux attirer toute une diversité de clients, avec qui ça se passe plus ou moins bien. Ne pas avoir de positionnement clair vis-à-vis de ton client idéal fait que tu n’as pas la meilleure expérience qui soit avec tes clients.

Tu veux aider tout le monde. Ça correspond au syndrome du sauveur

Tu ne peux pas aider tout le monde. Ce n’est pas réaliste. ⚡ Sache que parfois, la meilleure aide que tu puisses apporter à quelqu’un, c’est de lui dire « je ne suis pas la bonne personne pour toi ». Et de lui recommander quelqu’un qui est vraiment spécialisé dans la problématique que ton interlocuteur rencontre.

Ce n’est pas à toi de porter la résolution des problèmes des autres sur tes épaules. Si tu lâches prise avec cette idée, tu ressentiras un grand soulagement intérieur. 😊

La réalité c’est que tu n’es pas douée pour aider tout le monde de la même manière. Tu n’étais pas douée de la même façon dans toutes les matières à l’école, et si c’est le cas, il y en avait forcément qui avaient ta préférence.

👉 Avec ton entreprise, il y aura donc naturellement des gens avec qui tu auras de meilleurs résultats qu’avec d’autres. La meilleure chose à faire est de te concentrer sur les personnes avec qui ton aide fonctionne le mieux. Tu peux laisser aller le reste, il y a un autre professionnel quelque part pour aider les autres clients.

Tu te positionnes comme tous les autres, ça peut te sembler rassurant…

Tu as le même positionnement que les entrepreneur(e)s qui n’ont pas encore compris l’intérêt du client idéal. Et du coup vous avez tous le même site et les mêmes contenus qui ressemblent à une explication Wikipedia. Tes lecteurs ne voient pas en quoi ils auraient intérêt à travailler avec toi plutôt que quelqu’un d’autre. 🤷‍♀️

Tu n’arrives pas à te démarquer comme ça. Les seuls facteurs différenciants sont ton prix et ta situation géographique (si tu travailles en local). Mais tu n’es pas un prix, ni une situation géographique.

C’est dommage, car nous sommes tous uniques, nous avons tous les atomes crochus avec certains profils et pas d’autres. C’est naturel ! Il ne faut pas nier cette réalité dans ta communication. Le but de tes textes devrait être de montrer en quoi tu es unique, et en quoi ton lecteur l’est aussi, et que tu l’as compris.

Tu rejettes l’idée du client idéal, car dans ta tête ça fait « stratégie », et donc « inauthentique »

Si c’est ton cas, sache que ta définition de la stratégie est peut-être dépassée. 🔑 Tu peux être stratégique et authentique à la fois.

Et comme je viens de le dire plus haut, c’est naturel d’être attirée par un certain profil de personnes plutôt qu’un autre.

Choisir un client idéal, c’est tout simplement faire le portrait robot des gens avec qui tu aimes travailler.

C’est une partie de ta stratégie éditoriale qui est alignée avec le fonctionnement naturel des relations humaines. Relis-moi ça un coup^^

Je suis sûre qu’il t’est déjà arrivé de dresser la liste des qualités que tu recherchais en amitié, ou avec un partenaire amoureux. Alors pourquoi ça serait inauthentique de faire ça dans ton entreprise ? 🤔

Lâche l’idée que tu devrais seulement travailler avec ceux qui veulent bien de tes services, que tu dois accepter tout le monde. Ça correspond à un ancien paradigme dans le monde du travail, et c’était peut-être ta réalité de salariée (tu faisais avec les clients qui se présentaient). En revanche, c’est totalement inutile et contre-productif dans l’entrepreneuriat.

Avoir un client idéal fait partie d’une stratégie, oui, mais une stratégie pleine de bon sens. Un client idéal, en quelque sorte, c’est un client de cœur. 🧡

Comment avancer pas à pas vers la définition de ton client idéal ?

Fais la liste de ce que tu aimes chez tes clients et de leurs points communs.

Donne-toi le temps de comprendre comment tu interagis le mieux avec tes clients. Et d’affiner ton profil au fur et à mesure. Il ne s’agit pas de faire un choix parfait du premier coup qui sera gravé dans le marbre.

Réécris tes contenus en t’adressant à une vraie personne qui représente ton client idéal, en évoquant ses problèmes, ses besoins, et les solutions spécifiques que tu peux lui apporter. Montre que tu t’intéresses à ton lecteur.

Pour aller plus loin, télécharge mon workbook pour trouver des idées de contenus pertinents, il y a une partie sur le client idéal :). 👇

En résumé, ne pas intégrer de profil de client idéal dans leur stratégie éditoriale est selon moi la plus grosse erreur que font les entrepreneures à impact positif pour leur communication web.

Il y a pas mal de croyances limitantes qui sont la cause de cette erreur. Pourtant, avoir un client idéal pour ta communication, c’est non seulement stratégique et essentiel, mais en plus c’est tout à fait aligné avec les lois des relations humaines.

Tu peux tout à fait rectifier le tir en y allant pas à pas : la réflexion et l’expérience sur le terrain te guideront pour trouver le profil de client idéal parfait pour toi !

Trouve des idées pertinentes pour tes contenus toute l’année avec ce workbook offert

 (extrait de mon programme Digital Dharma)

Je suis Mélina,

Je suis Mélina,

Fondatrice de Guiding PathWord, consultante et coach pour les entrepreneures à impact positif déterminées à aller au prochain niveau dans leur communication sur le web, tout en étant authentiques et audacieuses.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *